• Le Coach du Sportif

La coupure : l'arme fatale pour une régénération

En pleine période de confinement et de couvre feu, les athlètes savent mettre le doigt sur les conséquences négatives que cela peut apporter à leur entraînement et à leur préparation face aux échéances sportives d'ultra sport. Du côté Entraineur et Coach, on préfère voir les côtés positifs comme la récupération, le sommeil, la régénération.


Vous êtes nombreux à vivre cette période avec stress en souhaitant limiter au maximum la perte d'entraînement physique durant cette saison. C'est pourtant l'heure de se poser pour se ressourcer.


Même si l'année 2020 n'a pas été chargée comme elle aurait dû l'être d'un point de vue compétitions, elle vous a apporté son lot de stress psychologique face à la presse liée au covid, votre métier, votre famille, votre préparation à vos objectifs.





Face à ce contexte sanitaire où nous sommes tous différents, cette année ne déroge pas à la règle de la coupure hivernale, et pourquoi ?


Tout simplement parce qu'elle nous est tout naturellement imposée. Nul besoin de tergiverser ! Vous n'avez jamais coupé, on vous offre la possibilité de le faire sur un plateau alors saisissez cette opportunité.

Une coupure de 3 à 4 semaines est donc la première des choses à faire pour recharger les batteries physiques et sûrement aussi davantage psychologiques. Bien entendu, la coupure veut dire : on range toutes ses affaires de sport et on ne pratique plus rien.


Accepter de se ''désentraîner'' pour passer des paliers et progresser


On aime le sport, on aime s'entraîner mais on aime aussi savoir pourquoi on le fait, dans quel but et quel(s) objectif(s). Il est vrai qu'on a encore aucune visibilité sur ce que sera la saison 2021.

S'entraîner en tournant en rond sur un rayon de 1K devient vite lassant dans ces conditions et surtout en cette période.

L'entraînement intensif a une influence directe sur notre santé et motivation, et vouloir garder à tout prix le contact avec le sport par peur de tout perdre vous fera stagner à coup sur d'une année sur l'autre.


La surcompensation suite à une séance difficile existe et vous l'avez déjà constaté quelques heures après cette dite session. Vous faite une session sollicitante qui vous permettra après récupération et régénération de dépasser votre niveau initial. C'est tout l'art du coaching d'endurance et la gestion des athlètes de ''jouer'' avec les phases de charge et surcharge de chacun enchainées avec de la récupération active et/ou passive afin de générer une surcompensation complète ou moyenne durant la saison.

Et bien cette surcompensation doit être prise en compte également d'année en année afin de laisser à l'organisme le temps de digérer une année sportive riche en entraînements intensifs, compétitions, stress physique et psychologique.


Laissez à votre organisme :

  • le soin de recharger en Minéraux et oligo éléments.

  • le soin de régénérer ses tissus musculaires et tendineux.

  • le soin de recharger les batteries psychologiques afin que vous retrouviez l'envie de vous entraîner dans le froid.


Il est encore temps de couper réellement et de se servir de cette période propice pour penser à autre chose alors faites le. Quand l'heure sera venue, vous serez d'attaque pour débuter une nouvelle saison à bloc mais avec intelligence. La reprise sportive devra être progressive puisqu'il y a des règles d'or à respecter en ce sens dès les premières semaines qui marqueront après la coupure la deuxième couche de fondation d'une bonne saison.

 

0627879055

©2021 par Le Coach du Sportif - Cédric Amand - 3 rue Centrale - 06440 Peille